top of page

Taux de rebond d’un site Internet : définition, calcul et optimisation

Le taux de rebond d’un site internet est, dans la majorité des cas, un indicateur clé de sa performance. Le taux de rebond révèle le pourcentage d’internautes n’ayant visité qu’une seule page sur un site Internet. Certains sites ne peuvent ou ne doivent donc pas analyser cet indicateur. Il s’agit par exemple des sites « one page » (qui, comme leur nom l’indique, ne sont constitués que d’une page), des annuaires, dictionnaires, tutoriels, recettes de cuisine pour lequel le taux de rebond peut s'expliquer par leur nature même…

Pour tous les autres, notamment les sites e-commerce et sites d’entreprises, le taux de rebond est à suivre de près, tout en gardant le recul nécessaire. Explications.




Définition du taux de rebond sur un site Internet


Le taux de rebond est une métrique appliquée aux sites web qui calcule le pourcentage d’internautes ayant visité puis quitté un site, en n’ayant visité qu’une seule page, et sans avoir eu d’autre interaction avec ce site que celle d’ouvrir cette page. Le taux de rebond est un indicateur de qualité du site, puisqu’on considère que si un internaute n’a eu aucune interaction avec celui-ci, c’est que son contenu n’est pas pertinent, attrayant ou percutant. Un site peut donc avoir un référencement naturel satisfaisant, sans que cela ne soit suffisant pour en faire un bon site web.


Plusieurs actions réalisées par l’internaute sont interprétées par les outils d’analyse comme le fait de « quitter » un site web :

  • Fermer l’onglet de son navigateur (ou fermer le navigateur lui-même)

  • Saisir une requête ou une adresse URL dans la barre d’adresse en haut du navigateur

  • Cliquer sur la flèche « retour » du navigateur

  • Cliquer sur un lien qui renvoie vers un autre site web

Le concept de taux de rebond étant désormais clair, découvrons comment le calculer.





Calcul du taux de rebond : comment faire ?


Le taux de rebond est un ratio, un rapport entre deux indicateurs : le nombre de visiteurs du site n’ayant visité qu’une seule page, et le nombre total de visiteurs d’un site. Les deux indicateurs doivent être pris sur la même période (par exemple : le 15 avril, la semaine 44, le mois de septembre…).

Il suffit donc de connaitre ces deux indicateurs pour calculer simplement le taux de rebond :


Taux de rebond = nombre de visiteurs n’ayant visité qu’une seule page / nombre total de visiteurs


Pour accéder à cette information, deux possibilités :

  • Accéder au module de statistiques de votre CMS (l’outil avec lequel a été construit votre site web : Wordpress, wix, Shopify…)

  • Installer Google Analytics à votre site web



Quel est le taux de rebond moyen sur un site web, et qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?


Un bon taux de rebond ne doit être ni trop faible, ni trop élevé.

  • S’il est trop faible (à 0% ou proche de zéro), alors votre site doit présenter un problème technique. Un chiffre en dessous de 25% est souvent le signe d’un trafic très faible sur votre site.

  • S’il est trop élevé, c’est que votre site web n’atteint pas son objectif de conversion (vers une page de contact, vers une page produit, vers une page d’inscription à un service…). On considère comme élevé un taux de rebond supérieur à 70%.

Attention, l’interprétation de ce taux est à réaliser au regard du type de site concerné (site one page, site vitrine, site e-commerce…), de ses objectifs (information, inscription, vente…) et de sa notoriété (plus un site est connu et réputé, plus son taux de rebond a tendance à baisser).

Pour améliorer cet indicateur, il faut donc inciter les internautes à interagir avec le site web.



Comment améliorer mon taux de rebond ?


Pour améliorer un taux de rebond, il faut déjà le connaitre, et donc pouvoir le mesurer. La première étape, si ce n’est pas déjà fait, est de connecter un outil d’analyse du trafic (Google Analytics est le plus répandu, mais n’est pas le seul).





Une fois un tel outil connecté, l’administrateur pourra améliorer le taux de rebond en travaillant sur différents aspects du site :

  • Multiplier le nombre de pages. Le taux de rebond étant lié au nombre de pages visitées, plus un site web en contient, plus il est susceptible de retenir l’internaute.

  • Rédiger des contenus pertinents et intéressants. Les visiteurs de votre site web (parmi lesquels les robots d’indexation Google) sont sensibles aux contenus de qualité (oui, même les robots Google). Si votre contenu n’a pas de fond, n’apporte aucune réponse ni aucune valeur, alors l’internaute quittera très rapidement votre site web. Un rédacteur web pourra vous aider à créer du contenu adapté

  • Lier les pages entre elles pour faciliter la navigation des internautes, susciter leur intérêt, et améliorer le référencement SEO du site.



Conclusion : comment interpréter le taux de rebond ?


Le taux de rebond est un indicateur clé à analyser avec précaution. En fonction du type de site, de ses objectifs, et de la stratégie mise en place, un même taux de rebond pourra être plus ou moins satisfaisant d’un site à un autre.

Comme tout indicateur, il n’a donc de valeur que si vous avez clairement défini votre stratégie et vos objectifs. Dernier point : les statistiques affichées par Google Analytics (et ses pairs) ne prennent pas en compte les données des internautes ayant refusé les cookies sur votre site. Ne prenez donc pas cet indicateur comme une vérité finale et absolue.



Extrait du film men in black


Pour plus d’informations, ou pour être accompagnés dans la rédaction de vos contenus web, vous pouvez nous contacter via notre formulaire en cliquant sur le lien suivant.



Comments


bottom of page