top of page

Comment fonctionne l’algorithme LinkedIn

LinkedIn est un réseau social puissant pour améliorer la visibilité de votre entreprise, trouver des clients et développer votre chiffre d’affaires. Comme tout réseau social, LinkedIn a ses codes, ses bonnes pratiques et ses pièges. Au cœur de votre stratégie de visibilité sur LinkedIn se trouve l’algorithme LinkedIn. Si vous vous demandez comment ce dernier fonctionne, et comment vous en servir pour améliorer votre visibilité, cet article est là pour vous aider.







L’algorithme LinkedIn : objectif et philosophie


L’algorithme de LinkedIn est à la fois similaire à ceux des réseaux sociaux plus grand public (Facebook, Instagram…) par sa complexité, et très différent d’eux par son fonctionnement et les critères qu’il utilise pour décider quels posts mettre plus ou moins en avant sur le fil d’actualité des utilisateurs.

Pour comprendre comment fonctionne l’algorithme LinkedIn, il est important d’avoir en tête deux facteurs essentiels :


  1. LinkedIn est un réseau social. Son algorithme a donc été pensé et développé pour créer une « addiction » auprès des utilisateurs et un besoin de scroller et de passer toujours plus de temps sur le site ou sur l’application. Plus vous passez de temps sur LinkedIn, plus LinkedIn est content, donc l’algorithme va favoriser les contenus qualitatifs (et longs, de préférence) car ce sont eux qui vont « retenir » les visiteurs sur le site. Et pourquoi LinkedIn veut que vous scrolliez toujours plus ? Pour vous pousser toujours plus de pub. Et ça fait le lien (tadaaa) avec le point numéro 2.

  2. LinkedIn est une entreprise commerciale. Son objectif premier est donc de générer un maximum de Chiffres d’Affaires. Et comme une partie importante de son CA passe par LinkedIn Ads, son algorithme favorise toujours plus les contenus sponsorisés (22% de votre fil d’actualité en 2022, contre 14% en 2021*).


Notre but étant de comprendre le fonctionnement organique de l’algorithme LinkedIn, nous n’aborderons pas, dans la suite de cet article, le sujet de la publicité payante sur LinkedIn.



Algorithme LinkedIn, ouvre-toi !


Entrons dans la caverne d’Ali(nkedIn) Baba, pour découvrir ses trésors cachés. Comme ceux-ci sont nombreux, et que vous ne pourrez pas tout emmener dans votre besace, nous allons vous aider à prioriser vos cibles. Regardons les trésors avec le plus de valeur et les plus faciles à transporter.

La nouvelle version de l’algorithme étant destinée à avantager les « gros créateurs » de contenus (ceux avec des centaines de commentaires, des milliers de likes, et des millions de vues… donc ni vous, ni nous), tous les conseils fournis dans cet article ne sauront faire décoller votre visibilité du jour au lendemain. Armez-vous de patience et, surtout, définissez vos objectifs. Demandez-vous ce qui est le mieux entre avoir 50 likes et 5 demandes de devis, ou 10000 likes et 1 demande de devis.

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de nous pencher sur le fonctionnement de l’algorithme LinkedIn, parlons de la première étape indispensable par laquelle passer : l’optimisation de votre profil. Ça ne vous viendrait pas à l’idée d’aller en rendez-vous client en étant négligé ? Pas de raison alors de négliger votre profil.

Pour aller à l’essentiel, il y a 3 éléments auxquels il faut porter une attention particulière :

  • La photo de profil : elle doit être professionnelle (donc pas de selfie à la plage) et vous ressembler (pas de costume-cravate si dans la vraie vie vous travaillez en jeans baskets)

  • La bannière (c’est l’image derrière votre photo de profil) : elle sert à identifier en un coup d’œil les services que vous offrez, mais également à rendre votre profil visuellement plus attrayant. Soyez concis, efficace, et évitez les fautes de goût

  • Le bloc « infos » : ici, le réflexe naturel est de parler de soi. Or, si vous avez quelque chose à vendre, il faut vous servir de ce bloc pour informer vos prospects de ce que vous pouvez faire pour eux. Comme sur un post, les premières lignes sont cruciales, car ce sont elles qui vont donner envie (ou non) de cliquer sur « …voir plus ». La structure en 3 étapes qu’on vous conseille pour remplir ce champ est la suivante :

    • 1 phrase d’accroche qui pointe une problématique forte de vos prospects

    • 1 paragraphe qui détaille davantage ce point de douleur (auxquels vous pouvez répondre)

    • 1 paragraphe pour expliquer que vous avez la solution pour soulager cette douleur

Petit conseil supplémentaire et facile à mettre en œuvre : activez le « mode créateur », il vous permettra d’augmenter la portée de vos publications.




Les critères pour un contenu qui fera plaisir à l’algorithme LinkedIn


Au moment de créer vos premiers contenus, vous vous demanderez certainement par quel bout prendre le sujet. Pour vous simplifier un peu l’exercice, voici les critères importants à garder en tête pour créer des contenus percutants sur LinkedIn, et donc optimiser leur visibilité :

  • Créez du contenu de qualité (votre post doit nous apprendre des choses, ou a minima nous procurer une émotion pour nous inciter à interagir avec) ;

  • Créez du contenu de qualité (parce que si c’est quali, on lit, et si on lit, on en redemande, et on passe du temps sur LinkedIn, du coup LinkedIn peut nous pousser toujours plus de pubs et LinkedIn est content. Rendez LinkedIn content, il vous le rendra bien) ;

  • Créez du contenu de qualité (parce qu’on n’était pas sûrs que ce soit assez clair les deux premières fois) ;

  • Vos posts doivent contenir, idéalement, entre 1200 et 1600 caractères pour avoir la portée la plus optimale ;

  • Si c’est un repost (un partage d’un post passé sur votre fil d’actualité), ce repost devra alors être accompagné de 150 mots au minimum ;

  • Prenez le temps de rédiger une accroche forte, qui va attirer l’attention de votre audience, l’inciter à arrêter de scroller, et lui donner envie de cliquer sur « …voir plus » ;

  • Accompagnez votre post d’une photo, si possible d’un selfie (LinkedIn reste un réseau social, et la personnification a toujours plus d’impact) ;

  • Utilisez des emojis (10 max) pour rendre votre post plus fluide et plus agréable à lire ;

  • Utilisez des hashtags (10 max) pour aider LinkedIn à vous mettre en avant sur les thèmes qui vous correspondent. 3 à 5 hashtags sont suffisants. Variez les hashtags de niche et les hashtags populaires ;

  • Tagguez des personnes à bon escient (donc uniquement si vous êtes sûrs qu’ils auront une interaction avec votre post). Attention, si une personne tagguée retire son tag, votre post sera fortement pénalisé ;

  • Incitez à l’action : que ce soit par le contenu intrinsèque de votre post (qui sera tellement génial, instructif ou émouvant que les gens commenteront ou aimeront naturellement) ou par une question à votre audience ou une demande d’action (ex : « si vous avez aimé, n’hésitez pas à liker et à partager ce post avec votre réseau », « et vous, comment gérez-vous ce genre de situation ? », « vous connaissiez cette méthode révolutionnaire ? », etc.) ;

  • Ne publiez pas plus d’un contenu par jour (attention, un repost est considéré comme un post). L’écart temporel idéal entre 2 publications est de 18h. Si possible, publiez 1 à 3 fois par semaine (même 5 si vous êtes inspirés).



Les formats qui fonctionnent bien auprès de l’algorithme LinkedIn


LinkedIn propose de nombreux formats pour poster vos contenus, le plus simple et classique étant le texte, accompagné ou non d’une photo. Pour vous aider à y voir plus clair et à bien choisir les formats à utiliser, voici ceux qui ont la meilleure portée sur LinkedIn :

  • Le carrousel (entre 5 et 9 slides, idéalement 7)

  • Les textes accompagnés de photos

  • Les sondages (avec modération, surtout si votre audience n’aime pas ça)

  • Les documents


Pour bien choisir vos formats, faites des tests. Il se peut que votre audience cible ait une préférence pour un type de format qui n’est pas listé ici. Dans ce cas, ils interagiront quand même avec votre contenu, et c’est un point primordial pour optimiser votre visibilité. En effet, un visiteur qui like votre post aura 30% de chances supplémentaires de voir votre prochain post*. Pour un commentaire, c’est 70%* et pour un partage on monte à 80%*.






3 conseils pour bien faire vivre votre contenu


Une fois que vous avez rédigé et publié votre contenu, votre travail n’est pas terminé. Pour mettre encore plus de chances de votre côté, voici 3 règles simples à suivre :

  1. Soyez actif sur LinkedIn dans les deux heures qui suivent votre publication (commenter et liker des posts d’autres utilisateurs, en lien avec votre business ou votre audience cible pour plus de pertinence)

  2. Répondez aux commentaires sous votre post (au moins durant les 12 premières heures) (attention : ne commentez jamais votre post en premier)

  3. Ne modifiez pas vos posts dans les 10 premières minutes, même s’il y a une coquille. Sinon la portée de votre post sera réduite de 10 à 40%*. Relisez-vous bien avant de publier. Et si malgré tout une coquille apparait à la publication, attendez avant de la modifier.




Je n’ai pas le temps de créer du contenu pour satisfaire l’algorithme LinkedIn, comment faire ?


La rédactionRédiger du contenu est un exercice qui peut parfois être effrayant, ou a minima chronophage. Si l’on rajoute alors le fait de rédiger du contenu qui s’inscrive dans le fonctionnement particulier d’un algorithme (qui en plus évolue régulièrement), la tâche peut paraitre titanesque. Terminons le tableau avec le fait qu’en étant entrepreneur, freelance, patron d’une TPE ou PME, votre quotidien est déjà bien rythmé et parfois surchargé, s’atteler à la rédaction de contenus à publier plusieurs fois par semaine devient bien souvent inenvisageable.

Pourtant l’intérêt est réel pour développer votre image de marque, augmenter votre visibilité, et communiquer sur votre expertise et votre savoir-faire. LinkedIn est une réelle source de détection de leads et de génération de chiffre d’affaires, pour peu qu’on l’utilise correctement.

C’est pour répondre à cette problématique de temps et de capacité de rédaction que Galicyo propose des services en rédaction de contenus pour LinkedIn.

Si vous êtes convaincus que LinkedIn peut être l’allié de votre business, et que vous cherchez une plume pour rédiger vos contenus LinkedIn, Galicyo est le partenaire qu’il vous faut.





Abonnez-vous pour ne rien manquer, et dites-nous en commentaire si cet article vous a été utile et si vous l'avez trouvé chouette.



hibou qui fait un clin d'oeil




N.B. :

Ces conseils sont principalement valables pour les comptes personnels (y compris employés, CEO, auto-entrepreneurs, freelances…). Les règles pour les comptes entreprises différent légèrement et feront l’objet d’un article prochainement.




*source : 4ème étude annuel de l’algorithme LinkedIn, par Richard Van der Blom


Comentarios


bottom of page